Voici les points proposés par le groupe Ecolo au conseil communal du 17 février 2020

  1. Parmi les bénéficiaires du service infirmier de la ville
  • Combien se trouvent en situation de maintien à domicile ? (c’est à dire avec une coordination de services: Aides familiales, ménagères, repas permettant de retarder le placement en institution).
  • Combien présentent des pathologies cognitives ? (et/ou troubles psychiatriques?)
  • Combien sont en situation d’isolement social?
  • Combien sont en situation de précarité financière? (le recueil de ces données permet de réfléchir aux problématiques rencontrées au sein des services infirmiers afin de rechercher les réponses les plus adaptées aux besoins et situations rencontrées)
  1. Quels sont les projets mis en place par le conseil consultatif des aînés ?
  2. Circulation: Est-ce que des changements sont prévus concernant les places de stationnement franchement dangereuses à la rue Longue?
  3. Egalité des Chances et Droits des Femmes: La commune envisage-t-elle de signer la charte Européenne pour l’Egalité entre les Hommes et les Femmes? Dans ce cadre nous proposons une motion relative à la lutte contre les violences faites aux femmes.
  4. Le groupe écolo souhaiterait connaître l’évolution des cinq dernières années, des immeubles inoccupés tant au niveau des logements privés que publics au sein de la ville de Châtelet
  5. La ville de Châtelet doit se préoccuper de la santé de ses habitants, d’autant plus si une entreprise polluante se situe à côté d’une maison de repos, d’habitations, à moins de 300 mètres d’une école et à moins de 500 mètres du centre ville. Nous demandons que la ville fasse  réaliser par les services compétents et agréés une analyse des différentes pollutions générées par les broyeurs de la société Comet Sambre (Groupe Obourg) de Châtelet qui dispose notamment d’un des plus puissants broyeur d’Europe de broyage de carcasses de véhicules et autres objets en métaux. Nous demandons qu’une analyse toxicologique soit réalisée notamment sur les retombées en PCB, substance que l’Organisation Mondiale de la Santé considère comme très toxique notamment au niveau des perturbateurs endocriniens et des risques de cancer.

Pour l’équipe Ecolo Châtelet

Patricia Vanespen, Jean Michaux, Luc Bogaert, Muriel Godefroid

Share This