Une année se termine, et ce n’est pas moins d’une quarantaine de points que nous avons déposé aux conseils communaux pour 2019! C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous avons été le relais entre les citoyen.ne.s et la commune. Votre soutien nous a motivé dans nos actions et projets pour notre Ville et nous sommes heureux.ses que l’année se termine sur plusieurs réalisations.

Dernier conseil communal de l’année ! Au conseil de ce mois de décembre nous avons proposé une motion « Urgence climatique » et demandé que la commune adhère à la convention des maires. C’est deux points ont été débattu en commission environnement et on été présentés au conseil communal le lundi 23 décembre .

Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ?

Déjà signée par nos voisins de Charleroi, Aiseau-Presles, Sambreville, Gerpinnes afin d’accélérer la décarbonations de leurs territoires, renforcer leur capacité d’adaptation aux impacts inévitables du changement climatique et permettre à leurs citoyens d’accéder à une énergie sûre, durable et abordable. Il nous semble important que Châtelet pose cet acte concret afin de mettre en place des actions locales en matière de climat et d’énergie et ainsi s’inscrire dans une vision globale pour 2050. La motion signifie que la Ville s’engage à mettre en place plusieurs projets conformément

  • aux avertissements du GIEC ainsi que de l’ensemble de la communauté scientifique
  • aux accords de Paris et l’engagement des Etats membres de l’ONU
  • aux objectifs ambitieux de la déclaration de politique régionale visant à diminuer de 55 % l’impact carbone de la Wallonie à l’horizon 2030

Et enfin, l’importante mobilisation citoyenne, en Belgique comme ailleurs, pour réclamer des actes forts des pouvoirs publics pour une transition écologique et solidaire immédiate. Ils estiment plus qu’alarmante la situation due au dérèglement climatique global et la Belgique, a été invitée à prendre les mesures nécessaires pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C.

Les entités locales ont un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre le dérèglement climatique étant donné l’impact concret et immédiat de leurs politiques sur les territoires qu’elles gèrent, les populations les plus impactées par les dérèglements climatiques sont les personnes les plus précarisées.

La Convention des Maires est le principal mouvement européen associant les autorités locales et régionales dans un engagement volontaire pour réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre (GES) et améliorer la résilience aux changements climatiques de leur territoire à l’horizon 2030. La Wallonie y est engagée depuis 2012 au travers du programme POLLEC1.

Cet engagement des collectivités locales permet de répondre de manière concrète aux enjeux identifiés en Wallonie :

  • l’implémentation des accords de Paris sur le climat, le décret régional Climat et la mise en œuvre du du plan régional Air-Climat-Energie;
  • la stratégie régionale de rénovation des bâtiments ;
  • les objectifs de développement des énergies renouvelables. En tant que signataires de la Convention des Maires, les pouvoirs locaux sont amenés à se positionner, auprès de leurs citoyens, comme des leaders exemplaires en matière d’efficacité énergétique et de source d’énergie renouvelable.

La Convention des Maires pour le Climat et l’Énergie est ouverte à toutes les collectivités locales démocratiquement constituées avec/par des élus, quelle que soit leur taille et quel que soit le stade de mise en œuvre de leur politique énergétique et climatique.
Des collectivités locales voisines de taille modeste et/ou moyenne peuvent également, sous certaines conditions, décider d’adhérer à l’initiative en tant que groupe de signataires et soumettre un Plan d’action conjoint en faveur de l’énergie durable et du climat, en s’engageant soit individuellement soit collectivement à l’objectif de 40 % de réduction des émissions de CO₂.

En adhérant officiellement à la Convention des Maires, les signataires s’engagent à élaborer un Plan d’action en faveur de l’énergie durable et du climat (PAEDC), validé par le Conseil communal et à le soumettre auprès de la Convention des Maires dans un délai de deux ans. Ils s’engagent également à fournir des rapports de mise en œuvre reprenant les grandes lignes de la progression, tous les 2 ans.

Prochain rendez-vous 2020, bloquez déjà la date !

Cette année, notre action « Saint Valentrain » aura lieu le jeudi 13 février 2020

Rendez-vous dès 6h30 gare de Châtelet

La locale Ecolo Châtelet vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année !

1POLLEC constitue une véritable aide pour favoriser la mise en œuvre concrète à court terme de projets en efficacité énergétique et de production d’énergie à partir de sources renouvelables. Au travers de ce programme, la Wallonie a soutenu l’engagement des communes dans la Convention des Maires.

Share This