1. La jeunesse
  2. Aménagement du territoire et mobilité
  3. L’environnement
  4. Environnement et santé
  5. L’économie – Soutien au dynamisme économique local
  6. Sécurité et bien être
  7. La culture comme le levier de développement de notre ville!

 

1. La jeunesse: Trop de jeunes laissés à eux mêmes!

Il faut absolument soutenir les activités proposées par les associations, afin de réaliser un travail de fond et augmenter les structures d’accueil comme des maisons de jeunes, d’espaces dédiés aux jeunes, avec les jeunes afin de les aider à se construire et à trouver leur place dans cette Ville.

Si l’électeur nous fait confiance, nous doterons Châtelet de sa première maison de jeunes.

Nous souhaitons vivre dans une commune qui aura notamment les priorités suivantes :

  1. Répondre aux préoccupations des parents : disposer de places dans les milieux d’accueil pour la petite enfance et dans les écoles des activités extrascolaires accessibles à toutes et tous
  2. Créer des maisons de quartier
  3. Proposer des espaces verts et des aires de jeu, réalisés en concertation avec les riverains.
  4. Renforcer les infrastructures sportives. Stop aux terrains de sport à l’abandon et étoffer l’offre sportive. Rendre le sport accessible à toutes et tous, priorité aux clubs et associations locales

2. Aménagement du territoire et mobilité: Un parcours du combattant!

Si, se déplacer en voiture ressemble à un parcours du combattant, se déplacer en transport en commun ne représente malheureusement pas une alternative plus séduisante. Trop de voiture, pas assez de place, trop de circulation et pourtant rien n’est étudié, mit en place pour trouver d’autres alternatives. Depuis la fusion des communes en 1977, rien n’a été réalisé afin de pouvoir se déplacer facilement dans l’entité. Par exemple, rejoindre la commune depuis Bouffioulx en bus demande un déplacement de pratiquement une demi journée si tout va bien!

Si l’électeur nous fait confiance

  1. La gare deviendra le lieu central de la mobilité «train-bus-vélo» reliant les différents RAVeLs et pistes cyclables sécurisées en y incluant une promenade Magritte digne de ce nom. On associera mobilité et culture et œuvres surréalistes et un renouveau d’un parcours Magritte. Des services de proximité seront installés au sein de la gare: réparations et locations de vélos, coopératives de produits alimentaires bio afin de faire vivre les agriculteurs de la région
  2. Mise en avant de moyens alternatifs de transport (covoiturage, parkings de délestage, navettes de bus aux heures d’affluence)
  3. Plus de transports publics tôt le matin, le soir et le week-end.Donner plus de possibilités pour les petits déplacements entre les quartiers (Châtelet, Châtelineau, Bouffioulx)
  4. Entretien et valorisation des sentiers. Nous avons la chance d’avoir un réseau de petits chemins nous permettant un déplacement champêtre entre les hameaux et Châtelet centre

3. L’aménagement du territoire: c’est aussi organiser l’habitat afin d’éviter des ghettos, acheter des maisons inoccupées et les louer via l’agence immobilière sociale ou la société de logements

Veiller à créer de la mixité sociale et culturelle. Exemple : Si dans une rue il y a essentiellement des personnes âgées, veiller à louer un logement via l’agence immobilière sociale à un jeune couple.

L’aménagement du territoire, c’est aussi les projets de rénovation urbaine…Châtelet a encore perdu 6 ans, pour proposer un projet de rénovation du centre ville qui doit devenir une priorité permanente (et pas uniquement la veille des élections) Les projets de rénovation du centre ville, des centres villes, doivent avoir une dimension associative (y créer une qualité de vie via des maisons pour associations, maisons de jeunes…) mais aussi une dimension culturelle via le projet reliant notre passé industriel à Magritte.

4. L’environnement:

Le meilleur déchet est celui qui n’existe pas!

Ce slogan met du temps à faire son chemin! Le service environnement n’en sort pas de ramasser les déchets, cela coûte cher et pourtant la commune préfère continuer d’essayer d’endiguer ces flots de détritus plutôt que prévenir!

  • D’une part, mener des actions de prévention des déchets et de sensibilisation à l’éco-consommation dans les écoles, les magasins et les lieux publics communaux (réduction des déchets, compostage à domicile, composts collectifs gérés par la Commune ou par des citoyens, diminuer les pubs(ex :faire le choix d’abribus sans publicités). Et pourquoi pas, organiser la collecte en porte-à-porte des déchets de cuisine et de jardin pour les transformer en biogaz ou en compost ainsi que favoriser le compostage à domicile.
  • Et d’autre part, Il faut renforcer le service propreté augmenter le nombre de poubelles publiques disponibles tout en les adaptant en taille et au niveau des ouvertures afin qu’elles ne soient pas utilisées comme poubelles privées. Lors des grands rassemblements de personnes, prévoir des poubelles publiques sélectives, (concerts, fêtes publiques, marchés) en privilégiant des matériaux réutilisables, consignés ou biodégradables. Prévoir aussi en suffisance des espaces adaptés pour les déjections animales ainsi que du matériel adapté de ramassage individuel.

Des espaces verts à moins de 10 min à pieds!

  • Reloger la biodiversité
  • Limiter la pollution lumineuse
  • Sensibilisation et invitation à la communauté à participer à la politique environnementale locale
  • Gérer de manière cohérente et éthique les populations d’animaux sauvages

5. Environnement, santé :

Il est urgent de rappeler que l’OMS définit la santé comme un état de bien-être physique, mental et social.

Notre commune présente des indicateurs de santé particulièrement interpellant, il est donc urgent de mettre en place des politiques de prévention et de développer les soins de santé primaire afin de réduire l’exclusion et les disparités sociales, organiser les services de santé autour des besoins et des attentes de la population et augmenter la participation des acteurs concernés.

  1. Notre commune manque de maisons médicales et de locaux particulièrement adaptés aux aînés et aux personnes porteuses d’un handicap.
  2. Un centre d’accueil de jour serait un soulagement pour de nombreuses personnes qui ont la charge de leur proches.
  3. De plus la mobilité de ces personnes fragilisées est difficile, une structure mobile de soutien aux personnes âgées est indispensable.
  4. Rendre l’alimentation issue des circuits cours et de saison accessible au plus grand nombre.

Si l’électeur nous fait confiance : nous multiplierons les jardins partagés au sein des écoles et nous susciterons une véritable éducation aux gestes qui protègent la qualité de notre environnement. La majorité des matières scolaires peuvent être reliées à des projets concrets environnementaux.

Des budgets participatifs permettront la création de comités de quartier et des projets qui feront de Châtelet une ville plus propre, plus belle et des citoyens plus respectueux de l’environnement, prêts à s’engager dans la réduction de leur emprunte climatique…La culture du beau, de la qualité de l’environnement seront des leviers de transformation principalement via les enfants, les adolescents, les enseignants, les animateurs culturels, les comités de quartiers….Osons ce pari!

6. L’économie- Soutien au dynamisme  

économique local

  • Il faudra mettre à jour un cadastre de ce qui existe et ce qui manque en terme d’offre de services spécifique à chaque quartier (Châtelet, Bouffioulx et Châtelineau)
  • L’activité économique c’est aussi le tourisme, la culture, les initiatives citoyennes, les activités pour les enfants et les jeunes, etc sont des éléments essentiels car ils sont synonymes de dynamisme.
  • Le dernier rapport de l’OIT (organisation internationale du travail) précise que : L’économie circulaire, avec les activités de recyclage, de tri, la réparation, la location et la réutilisation d’objets générerait six millions d’emplois. Dans ces domaines, l’OIT insiste aussi sur la nécessité d’assurer la qualité du travail, bien souvent précaire, dangereux et dénué de protection sociale dans des secteurs informels. (on parle de création net d’emplois après avoir déduit les emplois perdus dans l’industrie du pétrole….)

L’économie locale et le commerce de proximité

Des solutions rapides et efficaces!
1- Remettre en place des commerces de proximité en établissant un cadastre des besoins réels des citoyens
2- Soutenir les commerces existant en allégeant les taxes communales
3- Créer des lieux de rencontre pour redonner à notre ville un visage humain et citoyen.

7. Sécurité et bien être

Nous construirons ensemble, une ville où il fait bon vivre dans le beau et dans les gestes posés quotidiennement au niveau des liens sociaux, de l’éducation à l’environnement…

Nous sommes convaincus que l’insécurité que ressentent nombre d’habitants doit avoir une dimension répressive. Cette dimension répressive est insuffisante sans une priorité à l’éducation et à la prévention. Le sentiment de sécurité se doit de combiner une qualité d’aménagement du territoire, des centres villes attractifs, des commerces de proximité, des moyens sportifs accrus, des maisons de jeunes (inexistantes actuellement), des coopératives d’emplois et un grand centre culturel.

Toutes les écoles devraient développer des projets visant la culture du respect (la prévention et la préservation d’une qualité d’environnement passent par des gestes concrets). Nous insisterons également sur l’importance des agents de quartiers trop peu nombreux.

Enfin, notre ville a besoin de femmes et d’hommes politiques qui se mobilisent durant six ans!

Notre ville a besoin de créativité à tous les niveaux, d’abord dans les quartiers, en sollicitant la participation des citoyens (budgets participatifs ). Nous inciterons des opérations «quartiers propres à l’initiative d’habitants et des comités de quartiers».Une émulation sera suscitée entre les quartiers afin de mettre en place une culture environnementale, sociale et intergénérationnelle.

Les politiques ont la responsabilité de mobiliser toutes les forces vives, tous les habitants avec enthousiasme pour que Châtelet redevienne une belle ville où «il fait bon vivre ensemble» et pour réduire notre emprunte climatique: enjeu fondamental pour nos enfants et petits enfants

8. Osons la culture comme le levier de développement de notre ville!

Châtelet a perdu ses repères par manque de valorisation de son patrimoine.

Le parti majoritairement au pouvoir (le PS) a perdu la culture du beau par manque de vision à long terme. Il est inconcevable qu’une Ville comme la notre si riche en histoire, ne dispose même pas d’un centre culturel! (nous sommes la dixième commune de la région wallonne! )

Notre principal levier sera de faire découvrir l’importance de la culture dès le plus jeune âge!

Oser la culture du beau, des artistes, du théâtre, des concerts via un véritable centre culturel proposant chaque semaine des activités.

Osons des bibliothèques de rue permettant d’échanger des livres! La culture du beau sera associée à la culture du sport source de dépassement et de bien être et à la culture d’une ville «propre» et arborée. Châtelet 2030 amènera des touristes qui après avoir visiter le musée Magritte à Bruxelles se promèneront à Châtelet dans une ville musée surréaliste à ciel ouvert qui aura su relier ses racines minières et d’excellence dans la fabrication de l’acier et de la peinture. Le renom de Magritte à la renommée mondiale fera de Châtelet une ville surréaliste aux sculptures et artistes surréalistes!

Face à la désolation actuelle du centre ville Osons ce défi et ayons de l’ambition pour notre ville !

Châtelineau : Avec un pôle sportif, des espaces verts et le développement de la plateforme multimodal. Une mobilité intelligente et des projets pour la jeunesse !​

  • Emplois: Intensifier le rôle de la plateforme multimodale permettant de réduire l’empreinte climatique par le transport de containers par bateaux puis par camions. Des coopératives et entreprises de formations par le travail permettront de recréer un tissu d’emplois pour les «jeunes».
  • Environnement:  Rénover les places, qu’elles soient plus verdoyantes, réaliser des aménagements paysagers au pied des terrils et des plantations d’arbres et arbustes fruitiers pour reloger la biodiversité et transformer le visage de Châtelineau.
  • Jeunesse et sport : Renforcer les infrastructures sportives.
  • Stop aux terrains de sport à l’abandon. Étoffer l’offre sportive et rendre les activités plus accessibles. Priorité aux clubs et associations locales et des comités de quartier soutenus par des budgets participatifs.

Bouffioulx : Valorisé par le tourisme, la culture, les initiatives citoyennes, une mobilité adaptée… Des éléments essentiels car synonymes de dynamisme.

  • Économie: Bouffioulx, connue comme une grande cité des potiers sera associée aux métiers d’artisans d’art. Nous nous engageons à acquérir chaque année une maison à destination d’un artisan d’art et à défendre la noblesse de l’artisanat de cette belle cité.Elle pourra redéployer une activité d’artisans créateurs de beau, susciter des vocations, favoriser le tourisme et entrer dans une dynamique zéro déchet grâce à l’utilisation de contenants en grès naturel et ainsi soutenir l’économie circulaire.
  • Mobilité: Plus de transports publics tôt le matin, le soir et le week-end ainsi que faciliter les petits déplacements dans toute l’entité. Entretien et valorisation des sentiers pour se déplacer en toute sécurité.
  • Créer des comités de quartier, soutenus par des budgets participatifs, car ils sont porteurs de projets qui feront de Bouffioulx un village accueillant et des citoyens plus concernés et respectueux de leur environnement.

Châtelet : Redynamiser la ville avec des projets ambitieux pour la culture, les jeunes, les aînés, les plus fragilisés…

  • Culture: Faire renaître Châtelet, en associant à la rénovation urbaine un projet culturel ambitieux: ” Sans Châtelet, Magritte ne serait pas Magritte”. Créer des rues à thème afin d’attirer de nouveaux commerces et relier proximité, bien être, coopératives alimentaires et galeries d’art.​
  • Mobilité:  Faire de la gare le lieu central de la mobilité «train-bus-vélo» reliant les différents RAVeLs et pistes cyclables sécurisées en y incluant une promenade Magritte et la possibilité de rejoindre les autres points touristiques de l’entité.
  • Doter Châtelet de sa première maison de jeunes! Des comités de quartier: (Budgets participatifs) afin de créer une dynamique en impliquant les citoyens dans des projets qui feront de Châtelet une ville plus propre, plus belle et des citoyens plus fiers et respectueux de leur cadre de vie.

 

Share This