Ecolo a révélé que la ville de Châtelet dans un manque de pilotage de la gestion collective des dossiers au plus haut niveau n’a pas introduit correctement les dossiers permettant d’obtenir des millions de subsides Européens au service du développement de la ville.

Farciennes à obtenu 6 millions d’euros, Charleroi 142 millions, Châtelet aurait dû obtenir une dizaine de millions d’euros. Sans cet argent , nous risquons d’avoir une ville qui s’appauvrit culturellement et économiquement.

Les agents communaux ont beaucoup de dossiers à gérer…Facile pour la ville de mettre en cause un agent communal. La seule responsabilité concerne le bourgmestre et le collège socialiste.

Si le bourgmestre et le Collège socialiste avaient piloté ce dossier, ils auraient rentrés le dossier dans le délais (deux mois pour introduire le dossier) et des années pour le préparer / Chaque semaine du mois du mois de mars et avril, ils pouvaient consacrer leur énergie pour vérifier si toutes les fiches étaient complètes…. Sans pilotage collectif, les fiches ont été introduites le dernier jours (le 15 mai) et elles étaient incomplètes..

Le bourgmestre m’informe que dorénavant il m’est interdit d’aller chercher l’information sur un dossier au sein d’un service. Seul le directeur général (sur rendez vous sera habilité à me fournir une information (officielle (aseptisée, contrôlée…..)
Transparence transparence, peur qu’écolo repèrent à nouveau des failles dans la gestion de la ville…

Les sociologues expliquent que lorsqu’un pouvoir cadenasse l’information, celle-ci peut passer par d’autres biais (contacts informels, messages facebook, mails, gsm….) et dans la plus grande confidentialité. Les citoyens ont le droit d’être informés dans une démocratie par des partis d’opposition qui ne peuvent se limiter au discours officiel.
Ecolo vous écoute pour défendre votre voix au conseil communal.
Luc Bogaert

Pas 1 € du Feder… à cause d’une erreur?

Share This