Le groupe écolo a rencontré ces dernières semaines des riverains et commerçants du centre ville et souhaiteraient faire part au conseil communal des problèmes relevés au départ d’une question centrale : la gestion du centre ville dans le triangle commercial du piétonnier ne devrait-elle pas faire l’objet d’une cohérence dans l’entretien régulier qu’exige la gestion d’une ville attractive , conviviale et propice à la promenade ?
Le groupe écolo souhaite poser les questions suivantes liées à cette question centrale :
1) Le jour du marché du samedi matin, comment se fait-il que le samedi à 8H30 du matin les poubelles de la place du Marché sont déjà remplies de cannettes et de bouteilles vides ?
A cela s’ajoute le fait qu’une des poubelles est éventrée depuis plusieurs mois et est non remplacée.
Les commerçants et riverains rencontrés demandent que ces poubelles, peu nombreuses soient vidées le vendredi en fin d’après midi afin que le centre ville de châtelet puisse rester propre le samedi matin. Ces poubelles devraient être à nouveau vidées le samedi après-midi.
2) Le jour du marché du mardi matin, les commerçants et riverains rencontrés sont outrés de voir l’état des rues l’après-midi ce qui donne une très mauvaise image du centre ville. Ils ne comprennent pas pourquoi les trottoirs et voiries ne font pas l’objet le mardi après-midi d’un brossage et d’un ramassage systématique des papiers et autres déchets particulièrement la rue Neuve, rue de la Montagne, place du Perron et rue du commerce …). Est-il si difficile d’organiser systématiquement de telles mesures sources d’une image positive et de bien être de notre ville de culture (en référence au parcours Magritte du centre ville) ?
N.B. :Le sentiment de sécurité et d’adhésion des habitants est souvent liés à une image de propreté et d’organisation de cette gestion .
3) Certains potelets à la rue Neuve sont totalement déglingués depuis plusieurs années. Comment se fait-il qu’ils ne soient pas remplacés ?
4) A la rue Neuve les commerçants se plaignent d’éclaboussures de leurs vitrines suite à un manque régulier d’entretien du réseau d’égouttage permettant normalement une évacuation rapide des eaux.
5) L’entrée du Piétonnier de la rue du Commerce est boisée malheureusement cet arbre pousse à plus de deux mètres de hauteur sur la façade d’une maison ce qui amplifie l’effet de délabrement.

6) Certains façades sont dans un état de délabrement, avec parfois en hauteur des briques décelées (exemple en face du magasin Gosselin) .
7) Lors de notre promenade dans le centre ville, une voiture s’est engagée pour remonter la rue Neuve. Vérification faite, le panneau d’interdiction blanc sur fond rouge est devenu totalement blanc et ne remplit plus sa fonction ce qui est une source d’insécurité.
8) Nous souhaiterions connaître le nombre et le pourcentage de cellules de magasins vides et quelle politique la ville mène pour inciter des commerçants à créer des commerces de qualité au sein de notre ville ?
L’équipe écolo est à votre disposition pour relayer vos questions pour un « mieux vivre ensemble  » à Écolo Châtelet

Share This