La ville de Châtelet refuse la demande du groupe Ecolo de participer à l’appel à candidature «Communes zéro déchet»

 

 

 

 

 

 

Au conseil communal du mois de février le groupe Ecolo a demandé à la majorité socialiste de mobiliser toutes les forces vives et associatives autour du projet « Communes zéro déchet ».

L’objectif du groupe Ecolo est de développer une prise de conscience et une culture participative des habitants autour du concept d’une ville  propre  où il fait bon vivre ensemble.

Ce projet de la région wallonne constitue pour le groupe Ecolo une opportunité pour préserver les ressources, modifier les habitudes d’achats (produits sur-emballés….) intensifier les collectes sélectives de déchets, la promotion du compostage, le respect de clauses environnementales au niveau des marchés publics et la mobilisation de l’ensemble des services communaux.

En mobilisant toutes les forces vives au niveau de la rédaction d’un projet, la ville pouvait bénéficier durant deux ans de l’accompagnement d’espaces environnement.

Malheureusement, la majorité socialiste a considéré « qu’elle en faisait déjà assez » !

Il suffit de se promener au sein de la ville de Châtelet pour se rendre compte d’une situation désolante, d’une ville de plus en plus sale et d’un centre urbain insuffisamment attractif alors que Châtelet dispose de nombreux atouts pour rendre la ville plus belle, plus propre, plus attrayante…

Mais faut-il encore en avoir la volonté politique…

Après tant d’années à constater l’appauvrissement de la ville aux niveaux culturel, économique et environnemental, le groupe Ecolo espérait que la majorité socialiste sortirait de son immobilisme et se montrerait ouverte à réaliser un plan global « zéro déchet » en insufflant une culture « du beau » et du respect de l’environnement en utilisant toutes les opportunités que peut proposer la région wallonne. Après avoir raté le projet FEDER (subsides européens), délaissé les commerces du centre ville, la majorité absolue continue à décider seule et à ne pas oser s’inscrire dans de grands projets.


Le groupe Ecolo a également regretté l’absence d’une politique culturelle… et demande la création d’un centre culturel !

Toutes les communes entourant Châtelet disposent d’un centre culturel proposant des activités théâtrales, des concerts, des rencontres débats, des contes pour enfants. La dixième ville de la région wallonne ne dispose toujours pas d’un centre culturel.

Le groupe Ecolo finit par croire que la culture qui favorise l’esprit critique et la participation citoyenne fait peur au pouvoir socialiste. La ville de Châtelet serait bien incapable de montrer le moindre dossier de demandes de subsides réalisés ces six dernières années.

Le groupe Ecolo propose à la ville d’oser introduire un dossier auprès du ministère de la culture, car il est inacceptable qu’une ville de plus de 35.000 habitants ne dispose pas d’un outil culturel permanent que constitue un centre culturel.

Ecolo demandera des copies de toutes les tentatives du Collège échevinal y compris parlementaires et ministérielles permettant de créer un centre culturel ou à défaut un grand partenariat avec subside à l’appui avec le centre culturel de Charleroi ou/et d’Aiseau-Presles.


Le groupe Ecolo se réjouit que ses multiples demandes visant à créer un RAVeL* entre Châtelet et Gerpinnes puissent enfin être retenues!

Ecolo organise régulièrement dans le cadre de l’opération sentier.be des promenades nature qui se terminent à l’entrée de la réserve naturelle de Bouffioulx afin de mettre en évidence la possibilité de relier de nombreux sentiers entourant la réserve naturelle et les splendides chemins de campagne sur les hauteurs de Bouffioulx entre les hameaux de Chamborgneaux, Blanche-Borne, Saint Blaise et le bois de Châtelet. Ces balades sont aussi l’occasion de mettre en valeur le patrimoine de la ville de la gare de Châtelineau au parcours Magritte en passant par les artisans potiers de Bouffioulx.

 

Ces actions locales sont relayées régulièrement par des interventions au conseil communal en faveur de la création de voies lentes longeant des espaces naturels, mettant en valeur le patrimoine et le respect de l’environnement (opérations quartiers propres).

Ce chaînon manquant permettra de relier le RAVeL de Courcelles à la gare de Châtelelineau via le piétonnier de Châtelet centre et des sentiers vers le futur RAVeL Bouffioulx – Gerpinnes – ancienne ligne 138 vers Florennes et Ermeton/S/Biert (en projet).

Ce futur RAVeL permettra également de longer la réserve naturelle de Bouffioulx, le bois de Châtelet et rejoindre le ravel en direction du Château de Presles et d’ Aiseau, via le chemin vicinal des « Marchaux » (près de la rue de Namur).

La décision de la commune de Châtelet vise à confier à l’intercommunale IGRETEC un contrat d’étude en voirie. Ecolo espère après tant d’années perdues que des subsides seront rapidement demandés au Ministre des Pouvoirs Locaux et au Ministre de la Mobilité.

Ecolo renouvellera également ses demandes visant un meilleur balisage des chemins et sentiers incluant des panneaux didactiques afin que chacun puisse prendre conscience du lien qui nous relie à « notre mère nature » et à mieux respecter notre terre, notre terroir, la qualité de vie et la vie des générations futures.

Pour le groupe écolo Châtelet

Luc Bogaert

*Le Ravel

http://ravel.wallonie.be/home.html

« C’est plus de 1.365 km de voies réservées aux piétons, cyclistes, cavaliers, personnes à mobilité réduite! Confortable et sécurisé, le Réseau Autonome des Voies Lentes (RAVeL) est composé de voies vertes essentiellement aménagées sur les chemins de halage et les anciennes lignes de chemin de fer. A l’échelon local, cela représente plus de 45 itinéraires. Ces voies vertes sont progressivement reliées entre elles pour former 9 itinéraires régionaux et 4 itinéraires internationaux qui couvrent l’ensemble du territoire wallon. Le RAVeL, les voies vertes et les véloroutes permettent ainsi de parcourir la Wallonie en toute tranquillité sur plus de 2000 km et de découvrir grandes villes, terroirs ruraux et espaces naturels préservés ! »

Share This